• La proclamation de la parole suscite toujours des réactions, soit d’accueil, soit de rejet. Le missionnaire est prévenu.

  • L’acte de guérison de Pierre suscite l’intérêt de la foule et permet une parole efficace. La Parole éclaire l’action salvatrice du Christ ressuscité. Elle engendre la foi dans le coeur qui écoute

  • Lève-toi et marche !

    La mission des Apôtres est conduite par Pierre. Pierre imite jésus, il passe en faisant le bien. son regard découvre, chez ceux qu’il croise, leur besoin profond. Jésus fait le reste

  • La Parole est « performante ». Elle accomplit ce qu’elle dit, ce qu’elle annonce. ce ne sont pas des mots, c’est une « création », un acte ! Elle provoque ceux qui l’accueillent.

  • Le jour de la Pentecôte, pour la première fois, les disciples témoignent de leur foi dans la Résurrection de Jésus. Pierre présente le coeur du message chrétien, le « kérygme ». C’est ce Kérygme que nous, chrétiens, devons dire aujourd’hui

  • Jésus est passé en faisant le bien

    Pierre, provoqué par l’Esprit Saint, annonce l’acte de foi fondamental, Jésus, qui est passé en faisant le bien, n’a pas été retenu dans la mort, il est ressuscité. il n’y a pas d’autre nom par lequel tous, Juifs et païens, puissent être sauvés.

  • Ordonne au peuple d’Israël de se mettre en route

    Le passage de la mer Rouge est un événement de libération et conduit à une vie nouvelle. La Pâque de Jésus achève et accomplit ce chemin. à nous d’en vivre aujourd’hui, en pleine pandémie du coronavirus

  • C’est par nos péchés qu’il a été broyé

    Ce vendredi saint est pour nous une belle occasion de nous interroger sur ce que Dieu veut que nous fassions de notre vie. De quelle conversion a-t-il besoin ?

  • Prenez un agneau

    Jésus transforme le rituel de la fête juive de Pâques pour le tourner vers son sacrifice sur la croix – il est désormais l’agneau pascal, dont le corps est livré et le sang versé

  • Je ne me suis pas révolté

    Nous sommes invités à vivre notre épreuve comme Jésus, le serviteur de Dieu, a vécu sa passion

  • Le deuxième « chant du serviteur » focalise sur la place de la souffrance dans la mission de Jésus

  • Il enseignera le droit

    Les « poèmes du serviteur » d’Isaïe nous proposent un portrait de Jésus, de sa mission et de son destin. A méditer pendant cette semaine.

  • Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille

    Le prophète, 550 ans avant la naissance de Jésus nous donne un portrait saisissant de son comportement: victorieux de la haine et du péché par l’amour et la sainteté

  • Dieu rassemblera tous les peuples

    Ezéchiel annonce la fin de l’Exil (587 – 538 avant J.C.), la restauration de l’unité des douze tribus d’Israël et en filigrane le rassemblement de tout le genre humain dans le Christ Jésus

  • Mes amis eux-mêmes guettent mes faux pas.

    Jérémie annonce Jésus non seulement par son message, mais également par son destin. On veut l’éliminer

  • Pour la deuxième fois, Dieu fait alliance avec Abram pour faire de lui le Père de nombreux peuples. Il s’appellera Abraham et sera le Père de tous les croyants monothéistes, Juifs, chrétiens et musulmans

  • Nous n’adorerons pas la statue d’or

    Les trois jeunes gens sont sauvés des flammes grâce à leur fidélité à la Loi de Dieu

  • L’épisode des serpents dans le désert illustre une fois de plus comment Dieu répond et sauve son peuple dès que celui-ci fait la vérité sur sa vie.

  • Daniel raconte l’histoire d’une femme injustement condamnée par des gens qui ne prennent pas le temps d’écouter et de s’informer. Gare aux mauvais jugements et aux fausses informations

  • Après !…

    Dieu nous promet de nous relever de nos tombeaux, ces tombeaux dans lesquels nous nous sommes enterrés nous-mêmes par notre désobéissance. Alors, il faudra vivre différemment, plus comme avant…