• Dieu lui ouvrit l’esprit

    La mission en Europe commence à Philippe. Dieu est à l’ouvrage et donne à Paul l’ouverture du coeur de Lydie

  • Moi, je prierai le Père

    La liturgie de ces jours nous tourne vers l’Esprit promis par Jésus, pour lequel Jésus prie le Père, cet Esprit que le monde ne peut pas recevoir car il est tiraillé par les circonstances et le refus de la fidélité et de la vérité

  • Passe en Macédoine !

    La Mission continue, conduite par l’Esprit, elle arrive en Europe. Paul est un vrai modèle de missionnaire

  • L’Esprit saint et nous-mêmes

    Le Concile de Jérusalem s’achève sur un compromis. Pas de règles superflues pour les Chrétiens non Juifs. il leur est demandé de respecter, chez les Juifs, leurs coutumes.

  • Pourquoi mettez-vous Dieu à l’épreuve ?

    L’Eglise synodale, où tous marchent ensemble, permet d’écouter ce que l’Esprit saint dit de nouveau à chaque jour nouveau. L’Esprit souffle où il veut

  • Une nouvelle crise surgit dans l’Eglise. Certains veulent imposer la loi juive aux païens convertis. Paul et Barnabé sont envoyés à la rencontre des Apôtres à Jérusalem

  • Dieu protège ses serviteurs

    La mission comporte succès et échecs, le disciple n’est pas au dessus de son maître

  • Jésus avait prévenu ses disciples: ils accompliront des miracles en son nom.

  • La parole de Dieu était féconde

    A la suite de Jésus, les Apôtres et la communauté de Jérusalem, fidèles à l’Esprit Saint qui ne cesse de renouveler toutes choses, ont été les pierres vivantes capables de résoudre les crises et d’assumer les responsabilités nouvelles

  • La mission fait toujours face à liberté des personnes et parfois des groupes. Nous pouvons proposer le Christ, nous n’avons pas le droit de l’imposer. Nous suivons Jésus dans sa mission et dans son destin

  • en le jugeant ils ont accompli les promesses

    Paul suit l’exemple missionnaire de Jésus, il s’adresse d’abord à ses frères Juifs, sans exclure les autres.

  • « Comme il l’avait promis, Dieu a fait sortir de la descendance de David un sauveur pour Israël : c’est Jésus, dont Jean Baptiste a préparé la venue » Actes des Apôtres 13,13-25.

    Nous allons suivre pas à pas la première grande mission de Paul et de ses compagnons, et nous verrons comment elle ressemble à la manière de Jésus. Désormais, Saul est nommé par son nom grec Paul.

  • La deuxième partie du livre des Actes va commencer. d’Antioche, où Saul a été introduit par Barnabé, la mission va s’étendre de manière étonnante, c’est l’oeuvre de l’Esprit

  • L’Eglise avance souvent grâce aux défis et aux tempêtes qui secouent le monde ou qui la secouent. Dès le début, l’Esprit utilise des difficultés et les persécutions pour que la mission progresse hors frontières

  • Pour bien comprendre ce récit, il faut lire d’abord tout le chapitre 10 des Actes des Apôtres : l’Esprit Saint conduit l’Eglise au delà de toutes frontières

  • Le discours de Pierre, le jour de la Pentecôte, remue les gens au plus profond de leur être et tous ceux dont le coeur est ouvert ressentent le besoin de répondre : « Que devons-nous faire ? »

  • Les Actes des Apôtres manifestent la puissance de Dieu. ces Actes continuent aujourd’hui par le témoignage des martyrs et des saints. Seigneur, augmente en nous la foi

  • Remplissez la terre et soumettez-la

    Le premier récit de la création, magnifique, souligne la chance et la responsabilité des êtres humains face à la superbe création de Dieu: comme gardiens, elle nous est confiée pour en user de manière sobre et responsable

  • Philippe baptisa l’eunuque

    l’Eglise primitive était conduite par l’Esprit Saint et les ministres de l’Evangile se laissaient conduire. Ils sont un exemple pour nous.

  • Le meurtre d’Etienne a eu des conséquences que ses accusateurs n’avaient pas prévu, tout comme la mort de Jésus qui nous a tous sauvés du péché et de la mort. Dieu fait tourner le mal en bien !