• Le geste de Jésus, au début de l’Evangile, a une force étonnante et prophétique à tous égards. Le temple véritable, c’est lui, nous avec lui, et les pauvres en premier.

  • Que les fils de lumière ne soient pas naïfs !

    Jésus utilise des images tirées de la vie pour faire comprendre son message. Que les disciples mettent en oeuvre leur intelligence et leurs talents: c’est la prudence audacieuse de l’Esprit Saint

  • Le coeur de l’Evangile de Luc révèle le coeur de Dieu : sauver tout le monde, à tout prix: au prix de la mort de son Fils sur la croix !

  • Le choix de Dieu ne fait pas nombre avec les autres choix de vie. il est premier. Il se vit, normalement, dans notre état de vie, mais il est des circonstances où il prend le premier pas, à l’exclusion du reste. C’est cela être disciple

  • Les pauvres… invitez-les !

    Le Royaume de Dieu, selon jésus, remet le monde à l’endroit, la périphérie au coeur de tous.

  • Invite les pauvres !

    Jésus continue de mettre au centre de son Evangile ceux qui sont à la périphérie de l’histoire. Il remet le monde à l’endroit

  • Heureux les pauvres de coeur

    Jésus dresse ici le portrait du disciple, mais en réalité, lui seul y correspond absolument. Si tu veux savoir comment vivre les Béatitudes, regarde Jésus.

  • Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants ?

    Jésus arrive pleure sur Jérusalem et rappelle son désir d’unifier le peuple autour de l’amour de Dieu.

  • Jésus nous offre le salut et la vie éternelle. Mais il ne l’impose à personne. chacun se doit de recevoir ce cadeau, de le désirer, et de conformer sa vie à celle de Jésus. Car le Seigneur prend notre liberté au sérieux.

  • Il en choisit douze

    En choisissant les Douze, Jésus établit la seule structure de l’Eglise qu’il ait jamais produite. Etonnante initiative, avec des hommes qui manifestent bien qu’il est, Lui, la vraie pierre angulaire de tout l’édifice

  • La prière est l’âme de la mission – elle conduit à l’humilité, car il est de mauvaises prières. Faisons attention, dans la prière, à nous reconnaître

  • Face aux difficultés et aux drames, jésus ne cherche pas à juger les uns ou les autres, et nous invite à ne pas le faire, mais à en tirer la conclusion la plus importante: soyons justes, et prêts, convertis pour ne pas être surpris.

  • Le Seigneur nous invite à lire les « signes des temps ». C’est une invitation forte, qui nous évite de rester dans nos habitudes tandis que l’histoire va de l’avant. et l’Esprit de Dieu fait toujours des choses nouvelles.

  • Je suis venu allumer un feu

    Jésus est venu allumer le feu de l’amour. Paradoxalement, l’amour peut diviser, particulièrement à l’intérieur des familles. Lui-même, Jésus n’a rien fait d’autre qu’aimer. Et cela lui a été reproché jusqu’à le faire mourir.

  • Vous aussi, tenez-vous prêts

    Le Christ ne cesse jamais de nous appeler à la vigilance. être audacieux et prudent à la fois, voilà la condition du disciple !

  • Heureux celui que Jésus trouvera en train de veiller

    Jésus nous rappelle que le disciple est un serviteur. Il doit servir son Dieu, et il doit servir ses frères. L’image de la lampe allumée rejoint celle de la parabole des dix vierges dans Saint Matthieu.

  • Ce soir on va de demander ton âme

    Jésus nous rappelle que les vraies richesses ne sont pas matérielles. elles sont spirituelles

  • Le pape donne un message fort pour le dimanche de la mission, en ce mois missionnaire extraordinaire. C’est une invitation forte: courage ! Jésus est angoissé par tous ces gens qui ne savent plus qu’il sont aimés. Vas-tu soulager son angoisse ?

  • Jésus promet l’assistance de l’Esprit. Cependant, la liberté nous reste. Celui qui consciemment, rejette l’Esprit ne sera pas forcé contre son gré. mystère de la liberté humaine

  • Soyez simples comme des colombes

    Nous célébrons aujourd’hui saint Luc, l’évangéliste le plus joyeux, qui a donné à son Evangile un climat de prière et de presence de l’Esprit Saint magnifique. il fut aussi le « chantre de la miséricorde » si chère au pape François