• Dieu ne tente personne

    Jacques rétablit la vérité sur la question des tentations. elles ne viennent jamais de Dieu.

  • Considérez comme une joie vos épreuves

    Jacques écrit à des chrétiens d’origine juive pour les réconforter dans leurs épreuves. Elles sont des opportunité pour grandir: « L’adversité grandit ceux qu’elle n’abat point ».

  • La Loi ? Jésus donne la clé d’interprétation de chaque article, c’est l’amour. dès que tu manques d’amour, par le mépris, la colère, l’insulte, le rejet, tu deviens meurtrier…

  • Israël, voici tes dieux !

    la division du royaume de Salomon entraine avec lui un schisme religieux et l’adoption, par le Royaume du Nord, de cultes cananéens de fertilité; d’où l’érection de veaux d’or dans les temples du nord

  • Lumière des nations

    Les saints d’aujourd’hui sont des modèles missionnaires par le respect qu’ils ont offert aux peuples slaves auxquels ils ont annoncé l’amour de Jésus

  • Tu n’as pas gardé mon alliance

    La fin du royaume de Salomon est loin d’être glorieuse. d’amoureux des femmes il est devenu la proie de leurs idoles.

  • La reine de Saba souligne dans son discours, l’éminente sagesse du roi Salomon. Cette sagesse est un don de Dieu

  • L’amour de Dieu est paternel et maternel. Marie nous présente la dimension maternelle de l’amour du Père

  • Je t’ai construit un lieu, Seigneur…

    Salomon réalise le rêve de son père David. Mais un temple d’homme peut-il contenir le Dieu vivant ?

  • Donner à celui qui a faim

    La foi en Dieu ne peut s’exprimer que par les actes de miséricorde corporelle

  • Donne à ton serviteur un coeur attentif

    Le jeune roi Salomon, conscient de sa jeunesse, demande la sagesse. Dieu lui donnera en surplus la gloire et la richesse.

  • Le Siracide rassemble dans ses derniers chapitres des méditations sur les grands hommes de l’histoire du peuple élu. David en fait naturellement partie

  • le vieux roi choisit et conseille son fils et successeur Salomon.

  • Mieux vaut tomber entre les mains de Dieu

    David reconnaît son péché – le recensement du peuple – et s’en remet à la justice de Dieu plutôt qu’à celle des hommes

  • David apprend la mort de son fils rebelle Absalom et s’effondre de peine, au grand désarroi de son armée.

  • S’il maudit, c’est peut-être par le Seigneur ?

    Dans sa fuite devant la révolte de son fils Absalom, David refuse toute violence.

  • Jésus et sa famille sont lumière pour nous, car ils éclairent notre chemin et même nos épreuves. Tout concourt au bien et au bonheur de ceux que Dieu aime

  • Dieu ne pouvait pas aimer ce que David avait fait avec Bethsabé et son mari Ourias. Mais il demeure le Dieu de la miséricorde, prêt à pardonner celui qui reconnaît sa faute

  • David est faible, comme chacun de nous. englué dans une affaire d’adultère, il va tout faire pour cacher sa paternité, jusqu’à faire tué le mari de la femme. L’engrenage du péché… Seul la vérité nous rendra libres (Jean 8,34)

  • Ayant reçu la promesse de Dieu concernant sa descendance, David rend grâce à Dieu

Page 1 sur 3512345...102030...Dernière page »