• Et viens, suis-moi !

    Jésus répond à un jeune homme riche. sa réponse est en deux temps, mais laisse le jeune triste, car il ne sait pas choisir. Or dans la vie, les choix sont importants. Ce sont des actes de grandes personnes.

  • Je suis venu allumer un feu sur la terre

    Jésus avertit les siens que son message sera signe de contradiction. la paix fait peur aux enfants des ténèbres

  • Tu es bénie entre toutes les femmes !

    L’Assomption de Marie consacre ce « Tabernacle » que Dieu avait préparé pour son Fils. Sa glorification annonce la nôtre. Bénie soit Notre Dame et notre Reine

  • S’il t’écoute, tu as gagné ton frère

    dans son discours, Jésus nous donne le secret et la méthode de la correction fraternelle

  • Dieu ne veut perdre aucun de ces petits

    Dans ce quatrième discours, Jésus revient sur la nature de l’Eglise, qui est faite de tous les petits de la terre, aimés de Dieu son Père

  • Il faut éviter d’être pour les gens une occasion de chute

    Jésus prépare Pierre à sa future mission de chef de l’Eglise et de patron des apôtres. Tout en lui rappelant la liberté des enfants de Dieu, il souligne que la charité va plus loin que nos droits.

  • Si le grain de blé ne meurt…

    La fécondité, sur cette terre passe par le don, et souvent le don de soi. il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses ami

  • Tu es Pierre !

    Dans cet épisode étonnant, Pierre se trouve sous la mouvance alternée de l’Esprit de Dieu et de l’esprit du mal. Jésus ne le lâche pas, cependant ! C’est notre combat à tous

  • Femme, grande est ta foi

    Jésus ouvre l’Evangile à tous les peuples. Nous l’accueillons et nous sommes sauvés, comme cette femme et son enfant, par la foi que nous portons au Seigneur Jésus

  • Ils parlaient de son Exode

    En route vers Jérusalem, la Transfiguration conforte Jésus dans son destin d’offrande et annonce aux disciples le mystère de sa Résurrection

  • Donnez-leur vous-mêmes à manger

    Jésus, à travers l’épisode de la multiplication des pains provoque la culture de l’argent pour la remplacer par la culture du partage. Il annonce en même temps l’institution de l’Eucharistie

  • Il commanda de lui donner le tête de Jean

    Jean-Baptiste paie de sa vie son franc parler face aux puissants de ce monde. Précurseur de la venue du Messie, il l’est également par sa mort.

  • Nul n’est prophète en son pays

    Après son discours en paraboles, Jésus retourne dans son village natal. il n’y est pas bien accueilli. les gens l’ont connu enfant, ils ne comprennent pas d’où vient sa sagesse. Surtout, ils n’ont pas envie de changer leurs habitudes

  • Tout disciple instruit du Royaume des cieux…

    Jésus achève son discours en paraboles par une dernière recommandation à la patience et à l’intelligence du coeur. Lui-même et Lui seul fera le tri, à la fin des temps, entre le bon et le mauvais.

  • Le Royaume de Dieu est comparable à un trésor

    Jésus termine son discours en paraboles sur celle de la perle et du trésor. Les saints, notamment aujourd’hui saint Ignace de Loyola sont des exemples vivants que Jésus et son royaume sont plus que n’importe quel trésor de ce monde. Il faut choisir, on ne peut pas avoir les deux

  • vous risquez d’arracher le bon grain

    Cette parabole nous avertit du danger qu’il y a à juger les autres. car à l’inverse de l’ivraie, d’ailleurs, la personne humaine peut se convertir, et cela jusqu’au dernier instant !

  • Je sais que tu es le Christ, le Fils de Dieu

    Jésus éprouve la foi et la confiance de Marthe et de Marie. leur foi permet le miracle du retour à la vie de Lazare. et ce miracle provoque notre foi en Jésus !

  • Quand vous priez dites : « Notre Père »…

    Jésus priait sans cesse. Il est devenu un modèle pour ses disciples et ce modèle les incita à demander son aide. Puissions nous être un modèle pour nos frères et nos soeurs,, un modèle de prière et d’amour

  • Vous risquez d’arracher le blé

    Jésus invite ses disciples à ne pas juger, à ne pas vouloir se faire justiciers du mal. l’effet pourrait être désastreux. On le voit tous les jours. Jésus a raison. Mais un monde sans Dieu ne cesse de recherchez des boucs émissaires. Quel dégât !

  • La semence, c’est la parole

    Jésus explique la parabole du semeur et indique ainsi le chemin du disciple missionnaire: c’est celui qui sème largement la Parole de Dieu, en actes comme en paroles

  • Vous ne savez pas ce que vous demandez

    Jacques et Jean apprennent peu à peu ce que suivre le Christ veut dire: non pas gagner la gloire de la terre, mais entrer dans le chemin qui sauve en offrant sa vie

  • l’un a donné 100 pour 1

    Matthieu 13 rassemble plusieurs paraboles de Jésus. La parabole du semeur a pour thème la Parole, semée dans nos coeurs n’attend qu’une chose : que notre « terre » (notre coeur) soit avide de la recevoir et de la mettre en pratique

  • Celui qui fait la volonté de Dieu…

    Jésus est dans la foule. Sa famille veut le voir. il répond de façon étonnante. Mais sa réponse donne à Marie, sa mère, une double reconnaissance de maternité, humaine et spirituelle

  • Pourquoi pleures-tu ?

    Jésus prend l’initiative de se manifester à Marie-Madeleine. L’amour qui brûle son coeur fera le reste. C’est avec les yeux du coeur que nous reconnaissons la présence de Jésus dans notre vie.

  • Tu t’inquiète pour peu de chose !

    Jésus avait besoin d’amitié, comme nous tous. il avait besoin de la chaleur de la maison de Marthe, Marie et Lazare. il avait besoin aussi d’être écouté, accueilli. Il a besoin de notre accueil

  • Ne dites rien à personne

    Jésus poursuit sa mission de rendre présent le Règne de Dieu en guérissant et en rassemblant. Peu lui importent les accusations et les menaces des enfants des ténèbres

  • Le Fils de l’homme est maître du sabbat

    Jésus fait face à de nombreuses controverses avec ses adversaires. l’Ecriture et la conviction de son union profonde au Père soulignent sa liberté par rapport à des lois de surface.

  • Je vous soulagerai

    Jésus dévoile la profondeur de son Sacré Coeur, toute miséricorde et toute compassion devant nos malheurs, nos maladies, nos faiblesses et nos angoisses

  • Je te rends grâce !

    Jésus se met en prière et sa prière est toujours eucharistique : elle rend grâce au Père d’abord. Jésus n’est là que pour nous montrer le Père et sa miséricorde !

  • Les païens font mieux !

    Jésus fait une expérience difficile: les gens s’approchent de lui pour être guéris, pas pour se convertir et changer de vie. Or ce que Jésus demande, c’est bien la conversion du coeur.

Page 1 sur 1812345...10...Dernière page »