• Qui ne rassemble pas avec le Christ disperse

    Face à ses adversaires, Jésus réaffirme son opposition totale au diable, celui qui « divise » (diabolos, en grec, veut dire « le diviseur ». l’amour, au contraire, rassemble et conduit au Christ

  • Jésus accomplit la loi

    Dans le discours de la montagne, Jésus élève le débat sur la loi. il ne l’abolit pas, mais il la recentre sur l’essentiel.

  • Je ne te dis pas sept fois, mais soixante-dix fois sept fois

    Pierre pose à Jésus la question du pardon. Jésus ne veut pas de limite, mais il indique que Dieu seul peut donner la force de pardonner

  • Je suis la servante du Seigneur

    L’annonciation à Marie, texte si aimé des chrétiens, dit en images le dialogue ineffable entre Dieu et Notre Dame Dieu l’a faite « pleine de grâce », elle est la « servante du Seigneur »

  • Si vous ne vous convertissez pas

    Jésus répond aux gens qui l’interrogent en les renvoyant à eux-mêmes, au lieu de toujours chercher la faute chez l’autre.

  • Jésus annonce aux chefs religieux du pays que la garde du peuple de Dieu leur sera retirée et confiée à d’autres. Le peuple juif demeure pour toujours le peuple choisi. Nous lui sommes agrégés.

  • Jésus indique à quel point il considère essentiel qu’un chrétien qui a des biens regarde avec compassion et partage avec celui qui n’a rien et qui se tient devant lui.

  • Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?

    Sur le chemin de Jérusalem, Jésus avertit ses disciples de son destin, mais ils n’y comprennent rien et sont davantage préoccupés de leur propre avenir.

  • Joseph était un homme juste

    Joseph ne savait pas ce qui se passait, mais sa confiance en Marie était si fort qu’il décide, tout simplement, de se retirer du jeu sans accuser quiconque. Dieu récompense sa vertu

  • Ne jugez pas.

    Dans le sermon « dans la plaine » de Luc, Jésus rappelle le devoir de miséricorde et l’interdiction de juger. Lui seul sait le faire et peut nous conduire à le vivre selon sa sainteté et sa perfection

  • Ils parlaient de l’Exode qu’il allait accomplir à Jérusalem

    Au moment de monter vers Jérusalem, Jésus ressent le besoin de prier pour lui, pour recevoir de Dieu son Père sa feuille de route, et pour ses disciples, pour qu’ils ne défaillent pas devant la croix.

  • Aimez vos ennemis

    Jésus poursuit son sermon sur la montagne et invite à la perfection, comme le Père. Nous ne pouvons pas l’atteindre par nos propres forces

  • Que votre justice soit miséricorde

    Jésus demande à ses disciples de pratiquer une justice à la manière de Dieu: non pas l’application stricte des lois, mais la pratique de la miséricorde, pour le salut du pécheur et non pour sa mort

  • Quiconque demande, reçoit

    Jésus nous enseigne la prière. Quelquefois nous avons l’impression que Dieu ne veut pas. C’est lorsqu’il sait que ce que nous demandons n’est pas bon. Sachons demander comme les enfants !

  • Il y a ici bien plus que Jonas

    Jésus fait face à l’incrédulité d’une partie de son peuple et à ceux qui, ignorant ses miracles, demandent des signes. Jonas n’est pas mort et à sa parole des païens se sont tournés vers Dieu: double image du Christ

  • Dire notre Père, c’est dire que nous sommes ses enfants

    La prière que Jésus nous a donnée est la mère de toutes les prières. Elle contient tout l’Evangile. Elle dit d’abord que nous existons parce que nous sommes le fruit d’un amour paternel.

  • j’étais étranger et vous m’avez accueilli

    Le Christ dévoile le critère du salut éternel. il n’est pas religieux, il est social: nous serons jugés sur l’amour porté à celui dont on sera devenu le prochain.

  • Viens, suis moi !

    Jésus passe devant un bureau de douane et appelle le douanier appelé Lévi (Matthieu). Il est venu pour nous tous, et pour nous sauver de nos péchés. il nous aime tel que nous sommes. n’ayons pas peur !

  • Le jeûne qui me plait

    Jésus parle du jeûne, et avant lui, Isaïe nous explique le jeûne qui plait à Dieu. La méditation du patriarche Bartholomée de Constantinople nous en livre la portée spirituelle

  • Prendre sa croix et le suivre

    Jésus annonce qu’il va être crucifié et il demande à ses disciples de prendre leur croix pour le suivre.